Vous êtes ici : Accueil > Vie au lycée > HGGSP
Publié : 11 février

HGGSP - Les élèves du lycée Anna Judic de Semur-en-Auxois participent à une session virtuelle du Parlement européen

Le mercredi 9 février 2022, 37 élèves de l’enseignement de spécialité HGGSP et de la section européenne HG/anglais ont participé à une session Euroscola Online avec 22 autres classes à travers l’Europe.

Pendant deux heures, ils ont échangé et proposé des idées autour du thème : Changement climatique et environnement : comment vivre en harmonie avec la nature ?

Une préparation centrée sur l’émergence et la valorisation des idées des jeunes européens
Afin de préparer au mieux cet échange, les élèves ont réalisé une série de questions, de vidéos, ainsi que de photographies qu’ils ont transmis en amont aux organisateurs.
- Candice, Justine et Cannelle se sont notamment interrogées sur les moyens déployés par l’Union européenne pour soutenir l’engagement des jeunes pour le climat ;
- Joshua, Jules et Guillaume ont proposé de réduire l’élevage intensif en valorisant certaines exploitations agricoles du Nord de la Côte d’Or ;


Crédit : Jules Chalumeau

- Camille, Thérèse, Ninon, Anthony, Apolline, Prudence et Pauline ont soutenu l’idée de réhabiliter les contenants en verre et un système de consignes afin de lutter contre la pollution plastique.

Une rencontre encadrée par des invités prestigieux
Les élèves ont été accueillis par Roberta Metsola, Présidente du Parlement européen, avant d’échanger avec Fabienne Keller, députée européenne et questeure du Parlement européen.
L’une des élèves de notre délégation a d’ailleurs eu l’opportunité d’échanger directement avec Mme Keller afin de lui demander quelle mesure elle souhaiterait mettre en place en priorité. La députée a évoqué une idée sur laquelle elle travaille avec ses collègues et qui consisterait à proposer une année de circulation en train gratuite pour tous les jeunes afin de les habituer à cette modalité de transport et leur permettre de voyager à travers l’Europe.


Diane soumet les questions des élèves du lycée Anna Judic
à Fabienne Keller, député européenne

Les élèves ont ensuite eu l’opportunité de soumettre leurs idées à Dave Lowe, chercheur néo-zélandais et l’un des auteurs principaux du groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) ayant été reconnu par un prix Nobel de la Paix en 2007. Ils ont également bénéficié de l’analyse de Guillaume RAGONNAUD, expert auprès du Parlement européen.

Cette session a été particulièrement intéressante car elle a permis aux élèves de communiquer en anglais et en français selon leurs interlocuteurs. Elle a également donné l’opportunité aux lycéens de prendre part à une action rassemblant plus de 600 participants et ayant fait émerger plus de 700 idées et questions de jeunes européens soucieux de préserver l’environnement européen et planétaire.


Crédit : Mickaël BERTRAND

Publié : 26 avril 2021

HGGSP - Une simulation du conseil de l’Union européenne au lycée Anna Judic

Le lundi 22 mars et le jeudi 25 mars 2021, les élèves de l’enseignement de spécialité HGGSP (Histoire, Géographie, Géopolitique et Sciences Politiques) ont participé à une simulation du conseil de l’Union européenne organisée par la Maison de l’Europe en partenariat avec le campus européen de Sciences Po Paris à Dijon.

Au cours de ce jeu de rôle, chaque participant avait la responsabilité de représenter un Etat membre de l’UE pour lequel il avait au préalable reçu une fiche permettant de comprendre son positionnement sur les principales thématiques discutées lors de la réunion (gestion de l’épidémie de Covid-19, des vaccins et du plan de soutien et de relance de l’économie européenne, etc.).

Après un premier tour de table permettant à chacun d’exprimer la position générale de son pays, le cycle des négociations s’est mis en place permettant aux participants de démontrer leurs capacités d’argumentation et leur force de conviction. Des concessions sont acceptées par certains tandis que d’autres tentent de jouer sur les rapports de force entre les pays les plus riches et influents de l’Union européenne, conduisant à une réécriture progressive du texte présenté initialement par la Présidence du conseil.
A la fin de cette session, chaque amendement est voté avant d’envisager l’adoption globale de la recommandation.

Cette action répondait à trois objectifs principaux :
1. Contribuer à la construction d’une identité européenne par l’éducation et la culture ;
2. Favoriser l’ouverture internationale et les ambitions ;
3. Former l’esprit critique par l’intermédiaire d’un projet ludique.

Lien vers l’article du Bien Public.